" />
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On dit souvent que la philatélie est un loisir de vieux, et de plus en plus de ceux qui en ont les moyens.

Il y a des raisons pour cette désaffection des jeunes envers ce loisir "qui permet de s'ouvrir au monde, de se cultiver".

D'abord le comportement de certains philatélistes, plus préoccupés de la valorisation de leur collection que de ce que représentent les timbres.

Et aussi la politique inflationniste de La Poste, qui émet de plus en plus de timbres, pour des montants de plus en plus élevés.

En 1965, le collectionneur devait acheter 34 timbres pour 18,90 francs (qui correspondent à 25,03 € de 2015).

En 2015, il doit débourser 222,93 euros pour 248 timbres, sans compter les gadgets (vignettes de distributeurs, timbres personnalisés, etc..).

Il faut ensuite classer ces timbres.

S'il choisit une présentation soignée avec des feuilles préimprimées et des pochettes transparentes, comme celles éditées par Leuchtturm, il dépensera :

79,95 euros pour l'année 2014, à comparer aux 124,95 € pour l'ensemble des années 1849-1944, ou 104,95 pour les années 1945-1959.

Il fallait un classeur (42.95 €) pour ranger un siècle de timbres français. Maintenant, c'est un classeur pour seulement une ou deux années de timbres.

Et c'est aussi pour cela que beaucoup de gens abandonnent la philatélie, et qu'il y a peu de nouveaux passionnés.

 

Très chère collection de timbres.
Tag(s) : #Collections, #Philatélie