" />
Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

«…fermer les formations fantaisistes comme celles des métiers du cirque et des marionnettistes…» « Ouvrir des formations débouchant sur des vrais jobs »
Monsieur Laurent WAUQUIEZ Candidat à la présidence de la Région Auvergne Rhône-Alpes

Monsieur Wauquiez,

C’est avec stupéfaction que nous prenons connaissance de l’article publié le 13 novembre par le quotidien Le Progrès - reprenant les propos de votre programme pour la grande Région -, dans lequel vous manifestez mépris et légèreté à l’égard des métiers d’artiste de cirque et de la marionnette. Or, la réflexion des différents candidats, à l'heure où certains partis politiques encouragent vivement le repli sur soi, doit prendre la mesure des enjeux globaux de la création artistique.

Ne mésestimez pas le poids économique et social de l'art et de la culture dans notre pays, qui représente 1,3 million d’emplois en France (sans compter les effets positifs sur les commerces et la restauration que fréquentent les publics). En outre, votre distance à l’égard de ces formes artistiques populaires étonne. Elle semble aller à l'encontre de cette fameuse relation au peuple dont vous semblez vous réclamer. Le paradoxe doit être souligné.

Que serait la Région Auvergne Rhône-Alpes sans les dynamiques de coopérations portées par les acteurs culturels dans les domaines du théâtre, des musiques et de ces arts populaires aujourd'hui légitimes ? Les représentants de la nation, dont vous faites partie, ont inscrit ces deux « jobs » au coeur de la prochaine loi sur la liberté de création et du patrimoine votée au mois d’octobre 2015. Les métiers de marionnettiste et d'artiste de cirque figurent dorénavant, par l’article 14 de cette loi, dans la liste des artistes du spectacle reconnue par le Code du travail. Enfin la création de deux Diplômes Nationaux Supérieur Professionnels assure de la haute maîtrise de ces métiers.

Aucun lieu d’enseignement ne pourrait survivre si les formations proposées, fussent-elles destinées à de futurs artistes de cirque et des arts de la marionnette, débouchaient sur le chômage. Les données relatives au devenir de leurs étudiants sont bien sûr disponibles.

Sachez enfin que d’autres candidats, comme ceux de la future Région Grand Est, ont des projets très ambitieux qui lient création, recherche et population. Car oui, ils croient à ces métiers qui accompagnent les évolutions de notre société et cimentent le vivre ensemble.

Dans la période que notre pays traverse, nous ne pouvons être que consternés des réponses que vous envisagez. Votre mépris à l’égard des acteurs de votre territoire et plus largement des artistes et du monde culturel ne fera pas l'unanimité au sein de votre famille politique. Et nous le trouvons tout simplement inacceptable.

Les professionnels du cirque et de la marionnette

FFEC (Fédération Française des Ecoles de Cirque) – Latitude Marionnette – SCC (Syndicat des Cirques et Compagnies de Création) – Territoires de cirque – THEMAA (Association nationale des Théâtres de marionnettes et des Arts Associés)

Spectacle de Philippe Gentil en 2013 au Festival mondial des théâtres de marionettes à Charleville-Mézières

Spectacle de Philippe Gentil en 2013 au Festival mondial des théâtres de marionettes à Charleville-Mézières

Tag(s) : #Marionnettes